• Branche culturelle

Une porte sur l'art dans vos parcs

Mis à jour : oct. 16

Une porte sur l’art - Parcs Roland-Cadieux et Espace Nature Orica (rue St-Patrick) à Brownsburg-Chatham


Surprendre, amuser, émouvoir, émerveiller le passant,

le citoyen, le touriste, le toucher.


La Branche culturelle invite la population à venir admirer deux nouvelles œuvres d’artistes de la municipalité dans les parcs Roland-Cadieux et St-Patrick : « Papillons fantastiques » et « Jeux d’enfants ».

Lors des Journées de la culture 2018, La Branche culturelle a invité la population à participer à un atelier de collage sous la direction artistique de Lise-Anne Bernatchez de GinkgoLAB en collaboration avec Louise Doyon. Une trentaine d’élèves de l’école Bouchard ont également collaboré. Les œuvres produites ont par la suite été assemblées par les deux mêmes artistes sur la porte récupérée.

L’artiste en arts visuels Jessica Peters présente « Jeux d’enfants » : « Dans le cadre du projet Une porte sur l'art, j'évoque la richesse naturelle qu'on retrouve dans la région, mais également l'enfance. Cette porte illustre le parc Saint-Patrick, un site enchanteur et très riche de par son accès à un vaste panorama d'éléments naturels. »

Deux autres portes sont en cours d’exécution par les artistes Suzanne de Carufel et Nicolas Malaket et compléteront le projet « Une porte sur l’art » en 2021. Une pleine liberté de création leur est accordée.

C’est à la demande de la Ville de Brownsburg-Chatham d’habiter le territoire par l’art que le projet a pris forme. La Branche culturelle détenait des portes de la maison dite Roussell, autrefois sise au coin des rues Principale et des Érables, dans l’intention d’en faire un projet artistique en collaboration avec des artistes locaux. Les deux objectifs se sont mariés et ont mené au projet « Une porte sur l’art ». Les œuvres sont installées de façon permanente. Bienvenue à tous!


Papillons fantastiques:



Crédit photo: Sonja Lauzon, Ville de Brownsburg-Chatham


Lise-Anne Bernatchez - Le geste créateur m'habite depuis l'adolescence. Multidisciplinaire, à la fois autodidacte et accompagnée d'artistes enseignants, je cumule une expertise élargie de techniques de tous genres. Depuis quelques années, j'approfondis notamment la sculpture textile et le collage. Des participations à des expositions collectives ou solos s'affichent à mon calendrier annuel et m'offre une occasion privilégiée de dialogue avec le public. Comme je suis à l'aise dans la transmission de connaissances, j'anime des laboratoires de création. Voir émerger des idées à partir de rien me fascine. Mettre en route le processus de création et aller jusqu'au bout est une aventure captivante et renouvelée à chaque fois.


Louise Doyon - Pour moi, la démarche artistique s'inscrit dans un processus d'exploration et de situations multiples où ma créativité s'est révélée d'elle­même. Parfois guidée ou simplement inspirée, à travers elle, j'ai surtout découvert le plaisir... celui de ne pas savoir ... celui d'être à l'affût de l'inspiration ... en son temps, et enfin d'avoir l'audace de donner à l'idée son expression tangible. Que ce soit à travers un décor, un costume, une fête, un poème, une prose, ou encore une toile, des pinceaux et des couleurs, tout devient prétexte à laisser jaillir la beauté de l'être ou de la chose, souvent des deux. En 2013, j'ai fait un ricochet vers la peinture abstraite, c'est un coup de cœur! Une rencontre qui sera déterminante dans mon parcours. Les spatules, l'acrylique, les textures, les reliefs... toucher, glisser, assurer, estomper... Tout pour surprendre, émouvoir, aimer. Je m'amuse! Pour moi, peindre, c'est un bonheur, tout comme de partager mes créations avec les gens.


Merci aux participants : Alexandra Buchs, Aline Gravel, Cynthia Lisa Dubé, Eliane, Éloise Gamelin Gagné, Emmy Gorry, Estelle, Eve Servant-Roy, François Jobin, Gabriella Paul, Isabelle Lalonde, Julianne Modérie, Lise-Anne Bernatchez, Louise Doyon, Maika Dianne, Maika Malette, Marianne Racine, Marielle Vermette, Marika Lemay Malette, Mégane Guénette, Mia Charlebois, Océane Henry, Samantha Sarah, Victor P. Chabot et une trentaine d'élèves du 2e cycle de l'école Bouchard.

Jeux d'enfants:


Jessica Peters - Mon travail artistique aborde différentes thématiques qui ont un impact sur notre façon de voir le paysage et les structures architecturales qui le composent. Influencée parfois par des photographies, des images personnelles et des lieux qui me sont familiers, je peins des oeuvres où se retrouvent autant

de structures définies que d'éléments. À la base du travail formel de la composition, je m'intéresse principalement aux innombrables textures. La surface, soumise à de nombreuses techniques de masquage, de sablage, d'empâtement et de grattage, porte le poids de la matière et révèle le pouvoir évocateur de la peinture.

Dans le cadre du projet « Une porte sur l'art », j'évoque la richesse naturelle qu'on retrouve dans la région, mais également l'enfance. Trouver des figures dans les nuages, grimper, marcher, courir, cueillir, explorer, contempler... voilà ce que représente "Jeux d'enfants". Cette porte illustre le parc Saint-Patrick, un site enchanteur, qui nous offre un vaste panorama d'éléments naturels. L'eau, le ciel, les sentiers, les modules de jeux et certains autres éléments qui se retrouvent à cet endroit sont rassemblés dans un univers pictural fictif, qui bascule entre la figuration, l'abstraction, le dessin et un échantillonnage d'éléments réels. Entre la texture de la porte elle-même, les couleurs et les figures schématisées, les perspective, les perspectives déroutantes et les éléments collés, la composition est dynamique et vivante, tout comme le lieu où elle se situe.


Crédit photo: Sonja Lauzon, Ville de Brownsburg-Chatham


Confection des supports: Jean-François Rhéaume


Un merci spécial à Jessica Peters qui a coordonné la confection des supports et l'installation!


Merci à nos partenaires :



© 2023 par Sol Sublime. Créé avec Wix.com